Les Saphirs étoilés de la Mercredière

Par Jean Luc TALNEAU    -   juin 2017

 

Le SAPHIR ETOILE est un CORINDON : c’est une espèce minérale qui peut être gemme (c’est à dire une pierre fine, ornementale et joliment colorée),
transparente comme le RUBIS (rouge) ou le SAPHIR (bleu) qui font d’ailleurs partie des pierres dites précieuses,
mais elle peut être aussi jaune, verte ou violette ; elle est presque aussi dure que le diamant.

En joaillerie les variétés limpides et colorées donnent donc parfois des gemmes de grandes qualités et qui sont très recherchées.
Le Saphir Etoilé n’est pas exploité et n’est recherché que pour sa beauté et sa rareté

.

L’affleurement de SAPHIRS ETOILES est très restreint et est situé parmi les vignes du domaine de la Mercredière au Pallet,
il est actuellement « presque quasi épuisé », du moins en surface ; ces vignes ont été, à maintes reprises et depuis fort longtemps, arpentées par de nombreux passionnés à la recherche du « Graal », ce petit trésor bleuté, très convoité mais qui se fait donc de plus en plus rare.
Aux alentours il peut aussi être parfois trouvé parmi d’autres minéraux de belles cristallisations de Calcédoines bleutées, Quartz ou Chrysotile.

Domaine de la Mercredière

Il faut également signaler que de jolis exemplaires de ces SAPHIRS ETOILES  du PALLET sont exposés dans les vitrines du Muséum d’Histoire Naturelle de Nantes parmi les minéraux locaux  remarquables et font donc ainsi partie du patrimoine géologique départemental ! 

 

Le SAPHIR ETOILE de la Mercredière a été évoqué pour la première fois en 1898
dans le traité « MINERALOGIE DE LA LOIRE INFERIEURE »
écrit par Charles BARET (1831-1910) amateur éclairé et pharmacien de profession,
qui le découvrit en octobre 1884 ;
ces premiers échantillons furent ensuite analysés et authentifiés par Alfred.LACROIX   (minéralogiste de réputation nationale).

Charles Baret (1831-1910)

L’origine des Saphirs Etoilés de la Mercredière reste à ce jour assez inexpliquée et quasiment une énigme ;
deux hypothèses émergent peut-être :

- soit un métamorphisme très local du granit (riche en Alumine) en Gneiss …
- soit on décrit une Plumasite*(assez commune dans le contexte volcanique du Massif Central)  qui, au contact des roches avoisinantes, aurait produit ces Corindons …

 

 Quelle que soit leur origine ,ces beaux cristaux sont centimétriques à pluri centimétriques (en général bien inférieurs à 3cm) d’un bleu azur intense avec souvent cet aspect étoilé symétrique si caractéristique , dû en fait à la juxtaposition des six faces . On peut aussi remarquer qu’on ne retrouve pas sur le terrain l’aspect bipyramidal classique des corindons ni d’ailleurs des corindons entiers dans leur gangue (c’est à dire la roche matrice).

Une interrogation de plus à propos de ces Saphirs étoilés !…

 

* gisement où les minéralisations sont liées à des interactions entre des roches ou des fluides radicalement différents (Simonet 2000)